Configurations des espaces dans les phrases conditionnelles

DOI HANDLE Web Site Open Access

Bibliographic Information

Other Title
  • 条件文におけるスペース構成
  • ジョウケンブン ニ オケル スペース コウセイ

Search this article

Abstract

Le présent article se propose de représenter les différentes étapes de la constitution des phrases conditionnelles au moyen des configurations spatiales définies par la théorie des espaces mentaux et, ce faisant, de mettre au clair le mécanisme de la production du sens contrefactuel. Nous verrons que le trait PAST de l’imparfait français est aussi apte à présenter le prédicat comme non réel (peu probable ou contrefactuel) alors que le même trait assigné en japonais au morphème ta ne l’est pas. L’imparfait qui exprime le“ non réel” dans les phrases conditionnelles prend alors une interprétation soit contrefactuelle, soit peu probable, selon que, pour le locuteur, le non-P est un fait réel ou non. Le sens contrefactuel de la phrase Si Camus avait été avec nous demain, cela aurait enrichi le débat n’est donc qu’une des deux interprétations possibles du plus-que-parfait ainsi employé.

Journal

  • 言語文化研究

    言語文化研究 42 3-23, 2016-03-31

    Graduate School of Language and Culture, Osaka University

Related Projects

See more

Details 詳細情報について

Report a problem

Back to top